Le droit d’auteur, vraiment c’est pas possible. Un auteur n’a aucun droit. Je n’ai aucun droit. Je n’ai que des devoirs.

 

 

Je suis contre Hadopi, bien sûr.

Il n’y a pas de propriété intellectuelle.

Je suis contre l’héritage, par exemple.

 

 

Que les enfants d’un artiste puissent bénéficier des droits de l’œuvre de leurs parents, pourquoi pas jusqu’à leur majorité… Mais après, je ne trouve pas ça évident que les enfants de Ravel touchent des droits sur le Boléro.

 

 

En littérature, il y a beaucoup de passé et un peu de futur, mais il n'y a pas de présent.

 

Au cinéma, il n'y a que du présent qui ne fait que passer.